Avis des stagiaires et des parents

Ci-joint, quelques avis de lycéens et étudiants en PACES sur les stages de 

 

Doc & Psy

 

******

Miguel, lycéen de Terminale S
Participation aux Stages  niveau 1 (Juillet 2016),  niveau 2 (février 2017)
C’est en fin de première que j’ai commencé les stages de préparation à la PACES. Une décision que je ne regrette pas au contraire. Ces stages m’ont permis de voir quelles étaient les exigences de la PACES, de me fournir un cadre de travail et tout ça dans la bonne humeur. Ils m’ont aussi permis de confirmer la décision que j’avais prise auparavant : entrer en fac de médecine.
Donc si vous, ou un de vos camarades envisage de faire une année de Paces, l’association Doc et Psy est le meilleur choix. Si vous vous rendez compte que la Paces n’est pas pour vous, vous serez au moins au point, et ça vous évitera de perdre une année.

 

Mathéo, lycéen de Terminale S
Participation aux Stages  niveau 1 (Toussaint 2015),  niveau 2 (Noel 2015), niveau 3 (juillet 2016)
Je crois que comme beaucoup de lycéen de Terminale, je sous-estimais la PACES. Je me disais qu’étant donné mon niveau de compréhension, il me suffirait de beaucoup travailler, tous les jours, pour réussir à faire la différence. Mais toute mon erreur était là, … dans la phrase « il suffira de bosser »… J’allais donc me préparer à entrer en PACES dans cette optique. C’est ici que le stage m’a aidé.
Tout d’abord, on s’est rendu compte avec les autres stagiaires que le simple « travail » que nous avions imaginé produire était largement en deçà de ce qu’on allait devoir fournir. En effet, on a découvert qu’en médecine on étudie le détail du détail et qu’aucun oubli n’est permis. Cette première révélation m’a donc permis de savoir si j’avais la capacité et la volonté de faire la 1ere année de PACES, en apprenant une quantité de choses dans un domaine assez particulier.
Après avoir découvert la complexité de la chose et accepté d’en faire notre objectif, on a pu expérimenter le travail format PACES. Sans le stage, c’est-à-dire à la rentrée en PACES en septembre, je me serai complètement planté. Avec ce stage, j’ai pu faire la difficile transition entre la Terminale et la PACES sans stress, sans pression et cela grâce à la superbe ambiance de travail mise en place dans ce stage. Les petites pauses, les super repas et toutes les attentions nous permettent de supporter le l’accélération du rythme de travail qui s’impose peu à peu. J’avais donc réussi à acquérir un rythme de travail que je n’aurais jamais été capable de mettre en place dès la rentrée en médecine, sans ce stage.
En résumé, ce stage m’a permis de rencontrer le monde de la médecine de me préparer à celui-ci. Grâce aux stages suivants j’ai pu creuser l’écart avec les autres terminales. Ainsi, je ne risque pas de me faire surprendre comme la plupart des futurs PACES et j’ai surement mes chances de réussir. Merci beaucoup pour ce stage !
****
Sion, lycéen de terminale S
Participation au stage niveau 1, Toussaint 2014
Bonjour, je suis un étudiant de Terminale S qui a participé au stage de préparation à la PACES organisé par l’ARAPPS pendant les vacances scolaires de la Toussaint 2014.
J’ai réellement apprécié ce stage car il m’a permis d’acquérir la méthode. En effet je suis passé d’un 12,80 de moyenne à un 14,30.
Durant ce stage, nous avons du assimiler de nombreuses informations, et on eu des cours sur la mémoire ce qui m’a permis de savoir comment retenir toutes ces informations. Cela me sert donc toujours, j’ai pu avoir les clés pour apprendre mes cours, ce qui m’a permis également d’augmenter de 5 points de moyenne en SVT que ce soit en 1ère S mais aussi en Terminale S. Ce stage est une des clés de la réussite, car il nous permet d’acquérir les méthodes du supérieur afin de les appliquer dès l’enseignement secondaire.
*****
Alix,  étudiante en PACES,
 stage niveau 1 en juillet 2014
En ce qui concerne le stage prépa médecine de cet été, il y a beaucoup de choses à dire, mais la première c’est que si c’était à refaire je le referais !
Vous nous aviez dit que notre manière de bosser changerait, mais je ne pensait pas à ce point… le si terrible changement entre la Terminale et la 1ère année de PACES est bien là, mais grâce au stage je m’y suis préparée  pendant 2 mois…donc franchement le choc se fait en douceur.
Vous nous avez appris en 1 semaine à bosser efficacement 10 h par jour ; et le fait  que le stage soit début juillet permet de trouver progressivement son rythme, et de le changer si nécessaire. Presque tout ceux qui voulaient faire médecine me regardaient avec des yeux ronds quand je leur disais qu’après le bac et un stage intensif, je travaillais 5/6 h par jour jusqu’à la rentrée. Je suis toujours vivante et en pleine forme !
Grace au stage, je suis en avance par rapport à d’autres primants sur pas mal de chapitres et surtout sur ceux qui cherchent encore une bonne manière de bosser.
Et je pense qu’il n’est jamais assez tôt pour se préparer à cette (ces) année(s) ; si  j’avais pu faire un stage encore plus tôt dans l’année, ne serait-ce que pour apprendre à travailler , ça m’aurait vraiment aidée, même pour la Terminale.
Voila, merci encore de nous avoir proposé ça, et de m’avoir accompagnée pendant l’été, pour l’interro du 30 juillet et jusqu’à maintenant où on est dans le bain !
A bientôt,
****
Etienne, étudiant en PACES
Participation au stage niveau 1, juillet 2014
J’ai fait ce stage après le bac et c’était super sympa! Bonne ambiance, l’encadrement est super, et je me suis surtout rendu compte que la médecine ça n’allait pas etre facile! On l’entend souvent, mais il faut le voir pour comprendre et pour vouloir s’y mettre dès l’été. On a vu beaucoup de cours qui m’ont permis de prendre de l’avance en bio, et c’est à mon avis, important de s’y prendre tôt pour ne pas être « largué » dès la rentrée. Je recommande ce stage pour les terminales S motivés qui veulent mettre toutes les chances de leur coté !
****
Thibaut, lycéen en 1ère E.S
Participation au stage Toussaint 2015
Bonjour à tous,
Je m’appelle Thibaut,
J’ai fait ce stage qui est principalement axé sur le travail et au cours duquel on passe notre temps à étudier. Cependant, il n’y a pas du tout de pression, et comme l’ambiance est très bonne, c’est très agréable de travailler dans de telles conditions. Les heures de travail sont entrecoupées de pauses diverses ( repas ; jogging ; gouter ). 
Nous étions hyper motivés pour travailler et nous avons beaucoup profité de ce stage. Personnellement, j’ai compris que je ne souhaitais pas m’orienter vers des études de médecine, mais pour les autres stagiaires, ce stage a totalement conforté leur choix d’orientation en médecine.
En résumé, le stage m’a aidé à découvrir le travail intensif, le tout dans une ambiance très agréable et porteuse. Et si vous hésitez,je vous le recommande vivement
Bref, commencez par vous inscrire, y aura pas de place pour tout le monde !